Oui, c'est possible de bien vivre malgré la CU

Prendre en charge votre alimentation – et votre mode de vie!
C’est facile de croire que vous ne pouvez rien faire pour lutter contre la colite ulcéreuse. C’est faux! Vous avez un rôle à jouer dans la prise en charge de votre colite ulcéreuse pour améliorer votre état. Des choses toutes simples, par exemple faire attention à ce que vous mangez et réduire le stress dans votre vie, peuvent avoir un effet positif sur votre santé. Vous pouvez apprendre à prendre en charge votre colite ulcéreuse de manière à pouvoir continuer de voyager, de vous amuser et de profiter de la vie! Dans cette section, vous trouverez des renseignements sur l’alimentation et la colite ulcéreuse, de délicieuses recettes convenant particulièrement aux personnes atteintes de colite ulcéreuse, de conseils pratiques pour faciliter les voyages.

Quand on reçoit un diagnostic de colite ulcéreuse, il est normal de se demander ce qu’on peut et ce qu’on ne peut pas manger et ce qu’il faut faire pendant une poussée. Continuez à lire pour en apprendre plus sur comment y arriver.

MATIÈRE À RÉFLEXION

Mais quand...

Vous êtes en rémission :

  • Aucun aliment à éviter en particulier.
  • Assurez-vous d’inclure dans votre apport quotidien une portion de protéines, de fruits et légumes, de produits céréaliers et de produits laitiers (si vous les tolérez).
  • Rappelez-vous que certains aliments sont plus difficiles à digérer : les fibres insolubles (par ex., la pelure des fruits, les grains entiers et le riz sauvage), les graines et noix, ainsi que les fruits et légumes crus.

Vous avez une poussée :

  • Vous pouvez apporter quelques changements à votre alimentation, histoire de ne pas provoquer davantage la colère de vos « boyaux ».
  • Certains aliments sont en général « sans danger », par exemple le pain et le riz blanc, les bananes, la compote de pommes et les rôties.

Voici quelques conseils pour vous aider à réduire le risque de poussées :

  • Repérer les aliments « sans danger ». Comme pour les aliments déclencheurs, ils sont uniques à chaque personne.
  • Mangez moins et plus souvent.
  • Évitez les boissons gazéifiées.
  • Réduisez votre consommation de sucre et d’édulcorants artificiels.
  • Évitez de boire beaucoup de liquide pendant le repas; mais buvez-en beaucoup (de préférence de l’eau) pendant la journée.
  • Évitez les aliments riches en fibres comme le maïs et les noix.
Vitamine D ou non…
Votre médecin peut vous recommander de prendre des vitamines et des suppléments nutritifs. Les personnes atteintes de colite ulcéreuse présentent souvent un faible taux de vitamine D. C’est pourquoi certains médecins recommandent à leurs patients de prendre un supplément pour augmenter leur taux de vitamine D.
Chaque personne est unique et tolère, aime ou déteste des aliments différents. C’est pourquoi vous avez besoin d’une approche nutritionnelle conçue pour vous.
fermer

Vous n’êtes pas obligé de manger des repas fades et ennuyeux parce que vous êtes atteints de colite ulcéreuse. En connaissant vos aliments « déclencheurs » et en faisant preuve d’un peu de créativité, vous pouvez savourer des repas délicieux! Trouvez ici des recettes de plats principaux, et d’accompagnement, ainsi que de desserts.

RECETTES DE PLATS PRINCIPAUX, DES ACCOMPAGNEMENTS, DES DESSERTS
PLATS PRINCIPAUX
ACCOMPAGNEMENTS
DESSERTS

Voici une recette à faible teneur en fibres et à saveur exotique qui vous permettra de préparer vous-même des raviolis chinois à la vapeur accompagnés d’une sauce asiatique. Elle est tirée du livre Culinary Couple’s Creative Colitis Cookbook, un recueil de 100 recettes à faible teneur en fibres et sans produits laitiers pour les personnes qui suivent un régime alimentaire recommandé dans les cas de colite ulcéreuse.

Remarque : Le temps de préparation de cette recette est d’environ 1½ heure. Toutefois, la garniture et la sauce peuvent être préparées à l’avance.

Ingrédients

Pâte pour raviolis chinois
1¼ tasse de farine tout-usage
¼ tasse d’eau froide
6 onces d’eau bouillante
¼ c. à thé de sel
1 c. à soupe de farine tout-usage

Garniture pour raviolis chinois
1 lb de porc haché ou de dinde hachée
3 c. à soupe d’oignon vert haché finement
½ c. à thé de gingembre râpé
1½ c. à thé de xérès sec
1 c. à soupe de sauce soya
1 c. à soupe d’huile de sésame
½ c. à thé de sel

Sauce asiatique
½ tasse de sauce soya
1 c. à soupe d’huile de sésame
1 c. à soupe d’oignon vert haché finement
1 c. à thé d’ail haché finement

Méthode

Pâte pour raviolis chinois
Diviser la farine en deux et la mettre dans deux bols. Dans le premier bol de farine, ajouter ¼ tasse d’eau froide et mélanger avec une cuillère jusqu’à l’obtention d’une pâte. Dans le deuxième bol de farine, ajouter 6 onces d’eau bouillante et mélanger avec une cuillère jusqu’à l’obtention d’une pâte.
Sur la surface de travail, répandre une cuillère à soupe de farine supplémentaire. Retirer la pâte des deux bols et la pétrir ensemble sur la surface de travail enfarinée pendant 10 minutes. Former une boule de pâte et la couvrir d’un linge sec. Laisser reposer pendant 1 heure.

Diviser la pâte en 24 morceaux de taille égale en coupant d’abord la boule en huit. Former des rouleaux avec ces huit parts et les couper en trois. Façonner ensuite la pâte en petites boules (utilisez plus de farine au besoin). Dans votre paume, aplatir la pâte pour former des cercles de 3 ½ po.

Garniture pour raviolis chinois
Dans un bol de taille moyenne, bien mélanger le porc haché ou la dinde hachée, l’oignon vert, le gingembre, le xérès, la sauce soya, l’huile de sésame et le sel. Déposer une cuillère à soupe de garniture au centre de chaque cercle de pâte.

Rabattre la pâte sur la garniture de façon à former des demi-lunes. Souder les bords en pressant fermement. Tourner le ravioli de façon à faire face au bord droit. Plier les deux extrémités situées de chaque côté vers le centre, et appuyer sur la pâte pour la fixer. Faire cuire les raviolis en deux fois dans l’eau bouillante pendant 6 minutes. Retirer de l’eau à l’aide d’une cuillère à rainures. Servir avec la sauce asiatique.

Sauce asiatique
Bien mélanger la sauce soya, l’huile de sésame, l’oignon et l’ail dans un petit plat de service.

Verser un filet de sauce sur les raviolis chinois chauds, cuits à la vapeur, avant de servir.

Donne 4 portions.

Ingrédients

2 c. à soupe d’huile d’olive
1¼ lb de dinde hachée
¾ tasse d’oignon, en dés de taille moyenne
2 c. à thé d’ail haché finement
2 c. à soupe de farine
½ tasse de bouillon de poulet
½ tasse de lait de riz
2 c. à soupe de persil haché
2 tasses de pommes de terre en purée instantanées
¼ c. à thé de paprika

Méthode

Dans une grande poêle, ajouter l’huile d’olive et faire sauter à feu moyen, la dinde hachée, les oignons et l’ail, jusqu’à ce que la dinde soit bien cuite. Retirer l’excès de jus de la dinde. Ajouter la farine et bien mélanger. Ajouter le bouillon de poulet et le lait de riz.

En remuant constamment, porter à ébullition, faire mijoter pendant 1 minute et retirer du feu. Ajouter le persil haché et bien mélanger. Mettre le mélange de viande dans une cocotte graissée de 9 sur 9 po.

À l’aide d’une poche à douille en forme d’étoile ou d’une spatule, étendre uniformément la purée de pommes de terre sur le mélange de viande. Saupoudrer le paprika sur les pommes de terre. Cuire le pâté chinois pendant 25 à 30 minutes à 400 ºF.

Donne 6 portions.

Ingrédients

12 oz ou 26-30 crevettes de taille moyenne, décortiquées et déveinées
¼ tasse d’huile d’olive
1 c. à thé d’ail haché finement
2 c. à soupe d’échalote hachée finement
½ tasse de tomate, en dés de taille moyenne
½ tasse de vin blanc
¼ tasse de jus de citron
2 c. à soupe de persil plat haché
4 tasses de linguine cuit

Méthode

Préchauffer une grande poêle antiadhésive, à feu moyen-élevé. Ajouter l’huile d’olive, la laisser chauffer pendant 30 secondes. Ajouter les crevettes et faire sauter pendant 2 à 3 minutes.

Retirer les crevettes de la poêle et réserver. Ajouter l’ail, l’échalote et les tomates, et faire sauter pendant 3 minutes. Ajouter le vin blanc et le jus de citron, et porter à ébullition.

Réduire le feu et laisser mijoter pendant 2 minutes. Ajouter les linguinis cuits, les crevettes et le persil dans la poêle. Incorporer les pâtes dans la sauce et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que ce soit chaud. Servir immédiatement.

Donne 2 portions.

Ingrédients

1¼ lb de dinde hachée maigre
1 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à soupe de flocons d’oignon
¼ c. à thé d’ail granulé
½ c. à thé d’origan
1 c. à soupe de persil frais haché
½ c. à thé de sel
1 oignon espagnol moyen
1 c. à soupe d’huile d’olive

Méthode

Dans un bol à mélanger, défaire la dinde hachée à l’aide d’une spatule. Ajouter l’huile d’olive, les flocons d’oignon, l’ail, l’origan, le persil et le sel. Bien mélanger les ingrédients et diviser le mélange en six boules de taille égale.

Façonner les boules pour en faire des galettes et les déposer sur une plaque. Réfrigérer. Éplucher l’oignon espagnol et le couper en tranches d’environ un quart de pouce. Déposer les tranches d’oignon sur une plaque et badigeonner les deux côtés avec le reste d’huile d’olive.

Mettre les tranches d’oignon sur une grille de barbecue chaude et les retourner après 5 à 7 minutes. Faire cuire les galettes de dinde sur la grille pendant environ 4 minutes de chaque côté ou jusqu’à ce qu’elles soient fermes au toucher et que le jus qui s’en écoule en les piquant soit clair.

Donne 4 portions.

Ingrédients

1½ lb de poitrine de poulet désossée sans peau, tranchée finement
2 c. à soupe de farine
1 œuf
1 c. à soupe d’eau
1 tasse de chapelure
¼ tasse d’huile d’olive
2 c. à soupe d’échalote hachée
¼ tasse de jus de citron
½ tasse de vin blanc
1 c. à soupe de persil

Méthode

Enfariner légèrement le poulet. Dans un bol, mélanger l’œuf et l’eau. Ajouter le poulet au mélange d’œuf et bien enrober le tout. Mettre la chapelure dans un plat peu profond et bien en enrober le poulet.

Dans une poêle antiadhésive préchauffée, faire frire les escalopes à feu moyen dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’elles soient dorées des deux côtés. Retirer les escalopes lorsqu’elles sont cuites. Égoutter l’excès d’huile de la poêle et la remettre sur le feu. Ajouter les échalotes et faire sauter 2 minutes.

Ajouter le vin blanc et le jus de citron dans la poêle et faire mijoter une minute.

Ajouter le persil haché et retirer du feu. Verser la sauce sur le poulet. Servir avec des quartiers de citron.

Donne 4 portions.

Ingrédients

2 c. à soupe d’huile d’olive
4 portions de 6 oz de filets de sole
½ tasse d’oignon finement coupé en dés
¼ tasse de tomates finement hachées
¼ tasse de jus de citron
¼ tasse de vin blanc
¼ tasse d’eau
2 c. à soupe de persil italien frais haché
2 tasses de chapelure
1 tasse de jus de palourdes

Méthode

Préchauffer une grande poêle à frire antiadhésive à feu moyen vif. Ajouter l’huile d’olive, les oignons et les tomates. Faire sauter de 7 à 10 minutes ou jusqu’à ce que les oignons soient tendres. Ajouter le jus de citron, le vin blanc et l’eau. Faire mijoter 2 minutes et retirer du feu. Ajouter la chapelure et le persil dans la poêle et bien mélanger. Laisser la farce refroidir 30 minutes au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 350 ºF. Diviser la farce en quatre parts égales et la façonner en cylindre de 3 pouces. Mettre un cylindre de farce sur chaque filet et rouler. Mettre les filets dans un plat allant au four, ajouter le jus de palourdes, couvrir et faire cuire 30 minutes. Arroser chaque portion de 2 c. à soupe de jus de palourdes.

Donne 4 portions.

fermer

Ingrédients

2 c. à soupe d’huile d’olive
1 tasse d’oignon haché finement
2 gousses d’ail émincé
¼ c. à thé de sauge ciselée
¼ c. à thé de thym
¾ tasse de jus de canneberges
½ tasse de bouillon de poulet
4 tasses de croutons à farce, nature
4 c. à soupe d’huile d’olive

Méthode

Préchauffer une grande poêle à feu moyen. Ajouter l’huile d’olive, l’ail et l’oignon. Faire sauter l’oignon et l’ail jusqu’à ce qu’ils soient ramollis et translucides. Ajouter la sauge et le thym, et continuer à cuire pendant 2 minutes.

Ajouter le jus de canneberges et le bouillon de poulet. Porter doucement à ébullition et réduire ensuite à feu doux. Ajouter l’huile d’olive et les croutons à farce. Mélanger bien la farce à l’aide d’une grosse cuillère.

Transférer la farce dans une cocotte, cuire de 15 à 20 minutes à 350 ºF. Mettre le couvercle pour obtenir une farce tendre ou faire cuire sans couvercle pour que le dessus de la farce soit croustillant.

Donne 4 portions.

Ingrédients

¼ tasse d’huile végétale
4 pommes de terre pour cuisson au four
1 œuf
¼ tasse de farine tout-usage
½ tasse d’oignon haché fin
½ c. à thé de sel
½ c. à thé de poivre noir
1 c. à soupe de persil haché

Méthode

Laver et peler les pommes de terre, puis les râper dans un bol à mélanger. Appuyer fermement sur les pommes de terre râpées pour retirer l’excès d’eau. Ajouter l’œuf, la farine, l’oignon, le sel et le poivre, et bien mélanger.

Préchauffer une grande poêle antiadhésive à feu moyen-élevé. Ajouter l’huile d’olive. Attendre qu’elle soit chaude avant d’ajouter les galettes. Verser environ 2 cuillères à table du mélange par galette dans l’huile chaude.

Frire les galettes de 3 à 4 minutes chaque côté. Les retirer de la poêle lorsqu’elles sont dorées et croustillantes. Servir les galettes avec une bonne cuillerée de succédané de crème sûre à base de soya. Garnir de persil haché.

Donne 4 portions.

Ingrédients

4 c. à soupe d’huile d’olive
1 tasse d’oignon coupé grossièrement en dés
½ tasse de farine
3 tasses de bouillon de palourdes
2 tasses de lait de riz
2 boîtes de 6,5 oz de palourdes hachées
¼ c. à thé de poivre blanc
1 c. à soupe de persil haché
1 c. à thé de thym
1 feuille de laurier
4 tasses de pommes de terre coupées en dés de 1 po

Méthode

Dans une grande casserole, faire sauter l’oignon à feu moyen dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Incorporer la farine. Ajouter le bouillon de palourdes et le lait de riz, et remuer vigoureusement le mélange jusqu’à ce qu’il soit homogène.

Ajouter les palourdes, le poivre blanc, le persil, le thym et la feuille de laurier. Porter la soupe à ébullition, couvrir, réduire le feu et laisser mijoter 45 minutes.

Après 45 minutes, ajouter les pommes de terre et laisser mijoter 15 minutes. Retirer du feu et servir.

Donne 6 portions.

Ingrédients

1 tasse d’eau tiède
1 sachet de levure vivante sèche
1½ tasse de farine
2 c. à soupe d’huile végétale
½ c. à thé de sel
1¼ tasse de farine
4 tasses d’eau
2 c. à soupe de bicarbonate de soude
2 c. à soupe de gros sel

Méthode

Dissoudre la levure dans l’eau tiède et laisser reposer 10 minutes. Ajouter l’huile végétale, le sel et 1 ½ tasse de farine, et remuer jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajouter le reste de farine et pétrir la pâte pendant 5 minutes. Laisser reposer la pâte pendant 1 heure.

Diviser ensuite la pâte en 12 parts égales et former de petites boules. Laisser reposer 15 minutes. Rouler les boules jusqu’à ce qu’elles forment des rouleaux de 18 po de longueur. Façonner chaque rouleau en bretzel ou les couper en deux pour faire des bâtonnets. Préchauffer le four à 475 ºF.

Laisser les bretzels lever pendant une demi-heure. Dans une grande casserole, faire bouillir le bicarbonate de soude et l’eau. Mettre les bretzels dans l’eau bouillante pendant 1 minute. Retirer et déposer sur une plaque à pâtisserie graissée. Saupoudrer de gros sel et cuire au four pendant 12 minutes.

Donne 12 bretzels.

Ingrédients

4 grosses pommes de terre à cuire au four
2 c. à soupe d’huile d’olive
½ c. à thé de romarin broyé
¼ c. à thé de sel
¼ c. à thé de poivre noir fraîchement moulu
½ c. à thé de poudre d’ail

Méthode

Préchauffer le four à 400 ºF. Bien laver les pommes de terre à l’eau froide. Couper les pommes de terre en huit quartiers, dans le sens de la longueur. Mettre les quartiers de pommes de terre dans un sac de plastique. Ajouter l’huile d’olive et les assaisonnements. Secouer le sac pour enrober les pommes de terre.

Disposer les pommes de terre en rangs, la peau vers le bas, sur une grande plaque à pâtisserie. Les mettre au four de 30 à 40 minutes jusqu’à ce qu’elles soient dorées et que leurs bords soient croustillants. Retirer du four et servir immédiatement.

Donne 4 portions.

Ingrédients

1½ tasse de bouillon de poulet
2 c. à soupe d’huile d’olive
½ tasse d’oignon haché
¾ tasse de riz blanc
1 c. à soupe de persil haché

Méthode

Porter le bouillon de poulet à ébullition dans une petite casserole, à feu vif, et réserver. Préchauffer une casserole de taille moyenne à feu moyen. Ajouter l’huile d’olive et les oignons dans la casserole et cuire de 3 à 4 minutes ou jusqu’à ce que les oignons soient tendres.

Ajouter le riz et bien enrober du mélange d’huile et d’oignon. Verser le bouillon chaud et bien mélanger. Réduire à feu doux, couvrir et laisser mijoter de 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que le riz soit tendre.

Retirer du feu et garnir de persil haché avant de servir.

Donne 2 portions.

fermer

Ingrédients

6 c. à soupe de shortening végétal
1 tasse de sucre
2 œufs
1 c. à thé de vanille
1 c. à soupe de zeste d’orange
1 c. à soupe de zeste de citron
1 c. à soupe de zeste de lime
2 tasses de farine
1 c. à thé de poudre à pâte
¼ c. à thé de sel

Méthode

Dans un mélangeur, battre le shortening végétal et le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Ajouter les œufs, la vanille, les zestes d’agrumes, et continuer à mélanger. Dans un autre bol, tamiser ensemble la farine, le sel et la poudre à pâte.

Ajouter les ingrédients tamisés au premier mélange et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte. Diviser la pâte en deux, façonner deux bûches d’environ 12 po de longueur, et les déposer sur une plaque à pâtisserie légèrement graissée.

Cuire 30 minutes à 350 ºF. Retirer les bûches du four et les laisser refroidir 15 minutes. À l’aide d’un couteau dentelé, trancher chaque bûche en biais de façon à obtenir de 12 à 14 tranches. Remettre les tranches sur la plaque à pâtisserie et cuire de nouveau de 5 à 7 minutes.

Donne 24 biscottis.

Ingrédients

1 tasse de farine
⅓ tasse de sucre à glacer
5 c. à soupe de shortening végétal
1 tasse de sucre
2 c. à soupe de farine
2 c. à thé de zeste de citron
½ c. à thé de poudre à pâte
¼ c. à thé de sel
2 œufs
7 c. à soupe de jus de citron

Méthode

Dans un bol, combiner la farine, le sucre à glacer et le shortening végétal. À l’aide d’une fourchette ou d’un mélangeur à pâtisserie, mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte granuleuse. Presser le mélange au fond d’un plat de 11 x 7 po allant au four, légèrement graissé.

Cuire à 350 ºF pendant 20 minutes. Dans un autre bol, combiner le sucre, la farine, le zeste de citron, la poudre à pâte, le sel et les œufs et fouetter jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Verser le mélange sur la croûte cuite.

Remettre le plat au four de 20 à 25 minutes. Laisser refroidir 30 minutes avant de couper en 12 carrés. Saupoudrer de sucre à glacer.

Donne de 12 à 18 biscuits.

Ingrédients

1½ tasse de sucre
1¾ tasse d’eau
1 c. à soupe de zeste de pamplemousse
1¼ tasse de jus de pamplemousse rose fraîchement pressé
¼ tasse de jus de citron
1 blanc d’œuf

Méthode

Dans une casserole de taille moyenne, faire bouillir le sucre, le zeste de pamplemousse et l’eau jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Ajouter le jus de pamplemousse rose et le jus de citron.

Transvider le mélange à sorbet dans un contenant et réfrigérer pendant 6 heures. Ajouter ensuite le blanc d’œuf légèrement battu et bien mélanger.

Congeler le mélange à sorbet dans une sorbetière en suivant les directives du fabricant de l’appareil. Mettre le sorbet dans un contenant hermétique et congeler pendant 2 heures avant de servir.

Donne 6 portions.

Une excellente idée pour la Saint-Valentin

Ingrédients

1¾ tasse de farine tout-usage
½ tasse de sucre à glacer
¾ tasse de shortening végétal
1 jaune d’œuf de calibre gros
2 c. à soupe d’eau glacée
½ c. à thé d’extrait de vanille
⅔ tasse de confiture de framboises sans pépins

Méthode

Dans un robot culinaire ou dans un bol avec un mélangeur à pâtisserie, tamiser ensemble la farine et le sucre à glacer. Ajouter le shortening végétal et hacher dans le robot culinaire en mode intermittent, ou utiliser le mélangeur à pâtisserie pour obtenir un mélange de texture granuleuse.

Dans un autre bol, bien mélanger le jaune d’œuf, l’eau glacée et l’extrait de vanille. Ajouter le mélange de jaune d’œuf au mélange de farine et continuer à mélanger au robot ou au mélangeur jusqu’à ce que la pâte commence à se former. Retirer la pâte du bol, la façonner en boule, la mettre dans un sac plastique et réfrigérer pendant 30 minutes.

Couper la pâte en deux. Sur une surface enfarinée, abaisser au rouleau l’une des moitiés pour obtenir une pâte d’un huitième de pouce d’épaisseur, et découper des rondelles à l’aide d’un emporte-pièce rond ou en forme de cœur de 2½ po. Rassembler les retailles, les abaisser au rouler à nouveau et couper d’autres rondelles. Répéter avec l’autre moitié de la pâte. Prendre la moitié du lot, et découper le centre des rondelles à l’aide d’un emporte-pièce plus petit, de forme comparable. Cuire les rondelles en plusieurs fournées sur une plaque à pâtisserie graissée, sur la grille centrale du four, à 325 ºF pendant 12 minutes ou jusqu’à ce qu’elles deviennent légèrement dorées. Transférer les biscuits sur une grille et laisser refroidir.

Étendre une cuillère à thé de confiture sur chaque biscuit plein et le recouvrir d’un biscuit dans lequel vous avez découpé un trou. Appuyer légèrement sur les biscuits pour les faire adhérer ensemble et laisser reposer pendant 1 heure. Saupoudrer de sucre à glacer avant de servir.

Donne 18 biscuits.

Ingrédients

½ tasse de shortening végétal
1 tasse de sucre
2 œufs
1 tasse de farine
¼ c. à thé de sel
2 c. à thé de poudre à pâte
1 tasse de crème sure de soya
1 c. à thé de vanille
2 c. à thé de cannelle
½ tasse de cassonade
1 c. à soupe de shortening végétal

Méthode

Bien mélanger ½ tasse de shortening végétal et le sucre au batteur électrique. Ajouter les œufs et la vanille. Tamiser les ingrédients secs ensemble. Ajouter en alternance les ingrédients secs et la crème sure de soya à la pâte. Remuer jusqu’à ce que le tout soit mélangé.

Préchauffer le four à 350 °F. Dans un petit bol, mélanger la cassonade, une cuillerée à soupe de shortening végétal et la cannelle. Vaporiser un moule à cheminée ou Bundt d’un enduit à cuisson antiadhésif. Verser la pâte dans le moule. Saupoudrer la pâte de garniture de cassonade. Passer un couteau dans la pâte pour y incorporer légèrement le mélange de cassonade.

Cuire de 50 à 55 minutes. Laisser reposer 10 minutes. Renverser et démouler sur une assiette de service. Saupoudrer de sucre à glacer et servir.

Donne de 6 à 8 portions.

Ingrédients

½ tasse de sucre
1 c. à soupe d’eau
6 œufs
3 tasses de lait de riz ou de lait de soya
½ tasse de sucre
1½ c. à thé de vanille
1 c. à thé de zeste d’orange
sucre à glacer pour saupoudrer

Méthode

Ajouter le sucre et l’eau dans un petit poêlon à fond épais et chauffer à feu moyen. Amener à ébullition en remuant continuellement pendant 8 à 10 minutes. Retirer du feu le mélange de sucre lorsqu’il prend une riche teinte dorée. Répartir le caramel chaud également dans six ramequins de 6 oz.

Dans un bol, battre les œufs. Ajouter le lait de riz, le sucre, la vanille et le zeste, et bien mélanger. Mettre les ramequins dans un plat de 9 po sur 12 po allant au four et verser jusqu’à un pouce d’eau chaude du robinet autour des moules. Cuire à 325 ºF de 50 à 55 minutes.

Retirer les ramequins du four et laisser refroidir 4 heures avant de servir. Passer la lame d’un petit couteau le long de la paroi interne des ramequins pour faciliter le démoulage. Renverser les ramequins et démouler les flans sur des assiettes de service. Saupoudrer de sucre à glacer.

Donne 6 portions.

fermer

La plage est tentante.
Les vagues invitantes.
Ne laissez pas la colite ulcéreuse vous empêcher d’en profiter!

DES TRUCS POUR Y ARRIVER

Être atteint de colite ulcéreuse peut vous demander de bien planifier vos voyages. Même s’il est impossible de prédire une poussée de colite ulcéreuse, les voyages devraient idéalement être effectués pendant les périodes de rémission. Partir en vacances, c’est continuer de vivre normalement… en vous concentrant chaque jour sur les choses importantes. Voici quelques conseils qui devraient vous être utiles lorsque vous voyagerez.

Discuter de vos plans avec votre équipe de soins. Ils peuvent vous aider à prévoir les médicaments dont vous aurez besoin pendant votre voyage et à repérer médecins et hôpitaux à destination.

Se procurer une assurance, si possible, qui vous aidera à couvrir les frais en cas de problèmes médicaux.

Préparer un plan d’intervention médicale. Ce plan doit inclure le nom et les coordonnées de gastro-entérologues qui traitent la colite ulcéreuse à votre lieu de destination. Moyennant un don, l’association International Association for Medical Assistance for Travellers fournit des listes de médecins qui parlent anglais. Vous pouvez également trouver à l’avance l’adresse des hôpitaux (en cas d’urgence) et des pharmacies (très pratique en pays étranger).

Manger ailleurs qu’à la maison

Il est aussi important de bien manger lorsque vous êtes en vacances que lorsque vous êtes à la maison. De façon générale, les aliments qui vous conviennent au quotidien devraient faire partie de votre régime alimentaire lorsque vous voyagez.

  • Emportez des aliments secs comme des flocons d’avoine et des barres nutritives, de même que des sachets de sel et des suppléments hydro-électrolytiques.
  • Buvez uniquement de l’eau embouteillée, y compris pour vous rincer la bouche, et évitez les glaçons.
  • Repérez les supermarchés où vous pouvez acheter des aliments frais.
  • Évitez la nourriture des vendeurs ambulants.
  • Soyez prudent avec les produits laitiers. Faites bouillir le lait non pasteurisé.
  • Si vous prenez l’avion, commandez un repas qui vous convient davantage lorsque vous réservez votre vol.
  • Tous les voyageurs sont exposés à un risque accru de troubles gastro-intestinaux lorsqu’ils se rendent dans des pays exotiques ou en développement. Suivez les recommandations de Santé Canada relatives à la salubrité des aliments et la consommation d’eau : ne rien ingérer qui n’ait été bouilli, cuit ou pelé!

Préparation des médicaments

Même si vous changez de décor, ayez toujours vos médicaments avec vous! Il est important de continuer à prendre vos médicaments tels qu’ils vous ont été prescrits, vous devriez donc prévoir un plan de sûreté. La liste de vérification ci-dessous vous aidera à gérer le volet médicaments pendant que vous êtes en voyage :

Rangement de vos médicaments :

  • Emportez tous vos médicaments dans leurs contenants d’origine. Prenez-en suffisamment pour toute la durée du voyage, et un peu plus au cas où votre retour serait retardé.
  • Transportez toujours vos médicaments dans votre bagage à main, avec une copie de votre ordonnance, au cas où votre bagage serait perdu ou arriverait en retard.

Organisation :

  • Dressez la liste de vos médicaments. Gardez une copie papier avec vous et une copie sur votre ordinateur (si vous en emportez un). Si possible, obtenez également un résumé de votre dossier médical rédigé par votre médecin.
  • Apprenez le nom des médicaments. Si vous voyagez à l’étranger, obtenez le nom sous lequel vos médicaments sont commercialisés dans le ou les pays où vous vous rendez (demandez l’aide de votre pharmacien).
  • Appelez votre compagnie d’assurance pour connaître votre couverture lorsque vous voyagez à l’extérieur de la province ou du pays.

Prise des médicaments :

  • Assurez-vous de prendre vos médicaments au bon moment (surtout si vous changez de fuseau horaire).
  • Si vous prenez des médicaments qui doivent être administrés par injection ou perfusion, discutez de votre horaire de voyage avec votre médecin pour vous assurer que vous aurez reçu une dose suffisante pour toute la durée du voyage.

Il faut absolument que j’y aille!

Dans leur quotidien, la plupart des personnes atteintes de colite ulcéreuse savent où se trouvent les toilettes les plus proches. Ayez les mêmes habitudes en voyage.

  • Lorsque vous réservez un siège dans le train ou l’avion, choisissez-en un près des toilettes, de préférence du côté de l’allée.
  • Si vous voyagez en voiture, consultez la CAA ou l’AAA pour connaître les aires de repos avec toilettes.
  • Emportez toujours du papier hygiénique, des lingettes apaisantes ou des onguents, ainsi que des sous-vêtements et vêtements de rechange.

OH NON! Nulle part où aller? Si vous êtes inquiet à l’idée de ne pas trouver de toilettes lorsque vous en avez besoin, plusieurs ressources peuvent vous être utiles!

  • Crohn et Colite Canada a développé un programme portant le nom de « GoHere Washroom Access Initiative » afin d’aider les personnes vivant avec la colite et autres conditions reliées à l’incontinence à repérer les toilettes publiques à travers le Canada et y avoir accès rapidement en cas de besoin. Pour plus de renseignements, visitez le site de la Fondation Crohn et Colite Canada au http://www.go-here.ca
  • Le site de la Crohn’s & Colitis Foundation of America (CCFA) offre des conseils et des ressources aux patients atteints de colite ulcéreuse qui voyagent : www.ccfa.org (ce site est en anglais seulement).

Pour plus de renseignements :

Programme de santé des voyageurs de Santé Canada :

www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/index-fra.php

The United Ostomy Association of Canada (en anglais) :

www.ostomycanada.ca/publications

Association québécoise des personnes stomisées

aqps.org/

Conseils de voyage sur le site de la CCFA (en anglais) :

http://www.crohnscolitisfoundation.org/resources/TSA-air-travel-101.html

International Association for Medical Assistance to Travellers (en anglais) :

www.iamat.org
fermer

Que ressentez-vous? De l’embarras? De la confusion? De l’inquiétude? De l’incertitude face à l’avenir?

Vous pouvez être certain d’une chose, vous n’êtes pas la seule personne à vous sentir ainsi. La colite ulcéreuse peut être un adversaire coriace – et faire face à vos symptômes peut être épuisant, autant émotivement que physiquement.

OUI, C’EST POSSIBLE!

Restez en contact avec vos émotions… et votre équipe de soutien.

C’est pourquoi il est important de reconnaître vos émotions et de comprendre à quel point elles peuvent avoir une influence sur votre état. Il peut être bon d’avoir votre équipe de soutien à proximité, qu’il s’agisse d’amis, de membres de la famille ou de professionnels de la santé.

C’est facile de rester à la maison, mais…

Vous pourriez être tenté de refuser des invitations par crainte d’un « accident ». Mais il est possible de planifier des activités et d’avoir une vie sociale bien remplie. Le soutien de membres de votre famille et d’amis est aussi précieux. Il n’est pas nécessaire que tout le monde sache que vous êtes atteint de colite ulcéreuse, mais les personnes les plus proches de vous pourront vous aider. Enfin, pensez à vous joindre à un groupe de personnes aussi atteintes de colite ulcéreuse dans votre région. Vous trouverez ci-dessous des liens vers des fondations et des groupes de soutien.

Les six meilleures façons de chasser le cafard de la colite ulcéreuse!

1. Soyez actif!

  • Les activités qui vous obligent à bouger peuvent accroître votre sensation de force et vous procurer un sentiment de vitalité et d’énergie.
  • Lorsque vous souffrez d’une poussée, essayez de rester actif en pratiquant des activités en douceur (par ex., le tai-chi, la marche ou le yoga).
  • Lorsque vous êtes en rémission, vous pouvez reprendre vos activités habituelles. Soyez simplement raisonnable, attentif aux signaux que vous envoie votre corps et indulgent envers vous-même.

2. Riez.

  • Le sens de l’humour et le désir de s’amuser favorisent également une attitude positive; trouvez-vous des raisons de rire et de vous amuser.
  • Adoptez une attitude de gratitude… vous serez peut-être surpris de toutes les raisons que vous avez d’être reconnaissant.

3. Imprégnez-vous de moments agréables.

  • Cela peut paraître évident, mais il faut se le rappeler : les temps d’arrêt et les temps libres sont importants pour se sentir bien!
  • Faire des choses qui vous font plaisir, par exemple regarder un film, passer une soirée entre amis ou lire un bon livre, vous procure une sensation de détente et de bien-être qui favorisent la santé mentale.

4. Apprivoisez le stress.

  • Ne vous gâchez pas la vie pour des broutilles – l’énergie dépensée à s’inquiéter n’en vaut pas la peine!
  • Un spécialiste en gestion du stress peut vous enseigner des techniques qui vous permettront de réagir au stress de façon utile et stimulante.

5. Apprenez à dire, à chanter ou à crier « NON ».

  • N’acquiescez pas systématiquement à toutes les demandes. Apprenez à dire « non » à celles qui dépassent vos engagements et empiètent sur votre horaire personnel. Vous ne pouvez pas vous maintenir en santé si vous êtes épuisé et à bout de souffle.

6. Ne traversez pas seul ces moments difficiles.

  • Parlez à des gens qui savent ce que vous traversez et qui comprennent vos inquiétudes. Le simple fait de savoir que vous pouvez compter sur quelqu’un peut faire une grande différence.
  • Certaines sections de la Crohn et Colite Canada proposent des rencontres et la possibilité de faire du bénévolat. Vous trouverez une liste des ressources offertes à la fin de ce site Web.
Rappelez-vous : la colite ulcéreuse fait partie de votre vie, mais le reste vous appartient.
fermer