FAQ/Mythes

Si vous venez tout juste de recevoir un diagnostic de colite ulcéreuse, vous vous posez sans doute une foule de questions. Il est aussi possible que vous ayez entendu des choses au sujet de la colite ulcéreuse qui sont fausses ou non. Dans les sections qui suivent, vous obtiendrez une réponse aux questions les plus fréquentes ainsi que les mythes les plus répandus au sujet de la maladie.

Vivre avec la colite ulcéreuse

Q. La colite ulcéreuse est-elle causée par le stress?

R. Même si le stress ne cause pas directement la colite ulcéreuse, certaines personnes constatent qu’il aggrave leurs symptômes. Si vous pensez que le stress peut vous nuire, essayez plusieurs façons de vous détendre comme des techniques de relaxation, des exercices légers et la méditation. Adopter un mode de vie équilibré peut vous aider à mieux gérer votre maladie.

VOIR TOUTES LES QUESTIONS

Vivre avec la colite ulcéreuse

R :

Il n’existe pas de régime alimentaire « pour la colite ulcéreuse » à proprement parler. Chaque personne est différente; votre approche nutritionnelle doit être personnalisée et vous convenir. Lorsque vous êtes en rémission il n’est pas nécessaire d’éviter des aliments en particulier. En général, une alimentation saine comprend des portions quotidiennes de protéines, de légumes et de fruits, de céréales et de produits laitiers (si vous pouvez tolérer les protéines du lait).

Certains aliments sont cependant plus difficiles à digérer que d’autres, notamment les aliments qui contiennent des fibres insolubles, les graines, les noix et les fruits et légumes crus. Certaines personnes atteintes de colite ulcéreuse croient que tenir un journal alimentaire les aide à repérer les aliments « déclencheurs » et les aliments qui sont « sans danger » lorsqu’ils ont une poussée. Consultez la section C’est possible de savourer des plats délicieux pour trouver des idées et des recettes formidables.

R :

Vous avez peut-être entendu dire qu’il est plus difficile de devenir enceinte en présence d’une colite ulcéreuse. Les recherches ont montré que, lors d’une poussée, le taux de fértilité diminue chez les femmes atteintes de colite ulcéreuse comparativement aux femmes non atteintes. La bonne nouvelle est que les femmes atteintes de colite ulcéreuse qui sont en période de rémission présentent des taux de fértilité presque comparables à ceux des femmes de la population générale. Ce qu’il faut retenir c’est que si la maladie n’est pas dans sa phase active, si vous êtes en forme et avez une bonne alimentation, vous avez vraisemblablement autant de chance que toute autre femme de devenir enceinte!

Si vous devenez enceinte pendant que votre maladie est en rémission, vous avez autant de chance de vivre une grossesse normale qu’une femme non atteinte de colite ulcéreuse, selon la plupart des études. Le fait important à retenir est que vous devriez prévoir votre grossesse à un moment où votre corps est en bonne forme et la colite ulcéreuse bien contrôlée. Si vous songez à fonder une famille, discutez avec votre médecin des médicaments que vous prenez pour contrôlée votre maladie. La prise de certains médicaments peut être déconseillée pendant la grossesse.

R :

Le lien entre la génétique et la colite ulcéreuse fait encore l’objet de recherches. Certaines études ont montré qu’il y a un risque légèrement plus élevé de colite ulcéreuse chez les enfants dont l’un des parents ou les deux sont atteints de cette maladie. Toutefois, il y a plus de chances que vos enfants ne soient jamais atteints de colite ulcéreuse. Ainsi, même si les antécédents familiaux peuvent être pris en compte, ils ne doivent pas être le seul facteur à considérer si vous décidez de fonder une famille.

R :

Si vous souhaitez devenir enceinte, si vous pensez être enceinte ou si vous allaitez, demandez à votre médecin si vous devriez continuer ou non à prendre vos médicaments.

R :

Les voyages sont à la portée de toute personne atteinte de colite ulcéreuse qui prend déjà en charge sa maladie. Pour passer de bonnes vacances, il faut les planifier. Bien que vous ne puissiez pas prévoir le moment où vous pourriez avoir une poussée, les vacances devraient idéalement être prises pendant les périodes de rémission Dans le cas où vous auriez une poussée alors que vous êtes loin de la maison, vous pouvez faire beaucoup de choses pour vous y préparer. Vous trouverez des conseils et des idées dans la section C’est possible de voyagerC’est possible de voyager.

En apprendre sur la colite ulcéreuse

R :

La plupart des personnes atteintes de colite ulcéreuse n’auront jamais le cancer du côlon. Toutefois, deux facteurs augmentent le risque : la durée de la maladie et l’étendue de l’atteinte du côlon. Si le rectum et le côlon inférieur sont les seules parties atteintes, le risque est équivalent à celui auquel est exposée la population générale. Si le côlon entier est touché ou si la colite ulcéreuse est présente depuis plus de 8 à 10 ans, le risque est alors plus élevé.

R :

Les organismes tels que la Crohn et Colite Canada (CCC)Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l’intestin (FCMII), la Fondation canadienne de la santé digestive (FCSD)Fondation canadienne de la santé digestive (FCSD) et la Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases (NIDDK)Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases (NIDDK) (site Web des États-Unis) fournissent des renseignements à jour au sujet des recherches et des études en cours sur la colite ulcéreuse. Vous pouvez également demander ces renseignements à votre gastro-entérologue.

Prendre en charge la colite ulcéreuse

R :

La colite ulcéreuse est une maladie chronique contre laquelle il n’existe aucun traitement curatif connu. Pour vous aider à bien maîtriser votre maladie, vous devriez continuer à prendre vos médicaments pour toute la durée prescrite par votre médecin.

R :

Certains patients atteints de colite ulcéreuse qui ne répondent pas au traitement médicamenteux ou qui ne le tolèrent pas pourront devoir subir une intervention chirurgicale visant l’ablation partielle ou totale du côlon. Le type de chirurgie dépendra de la gravité de la maladie, ainsi que des besoins et du mode de vie du patient. L’intervention chirurgicale « guérira » la maladie, car celle-ci ne se manifestera plus à aucun endroit du tube digestif. Renseignez-vous le plus possible auprès de votre médecin et en contactant les groupes de soutien/association de patients, comme ceux indiqués dans la section Restez en contactRestez en contact de ce site Web. Vous pourrez ainsi prendre une décision éclairée si une intervention chirurgicale est envisagée.

N’hésitez pas à poser des questions à votre médecin sur tous les aspects de votre vie touchés par un diagnostic de colite ulcéreuse.
fermer

Mythe : Les poussées sont normales dans la vie d’une personne atteinte de colite ulcéreuse.

Réalité : Les poussées de colite ulcéreuse ne sont pas « normales » si la maladie est bien contrôlée. Si vous avez des poussées, vous devriez discuter avec votre médecin des façons d’obtenir une rémission de la colite ulcéreuse.

VOIR TOUS LES MYTHES

Mythe :

Réalité :

La cause de la CU est connue.

On ne connaît pas les causes exactes de la colite ulcéreuse, mais de nombreux scientifiques pensent qu’elle est attribuable à une combinaison de facteurs génétiques, à une réaction anormale du système immunitaire et peut-être même, à un virus ou une bactérie.

Si je me sens mieux, je peux arrêter de prendre mes médicaments.

La CU est une maladie chronique. Vous devriez continuer à prendre vos médicaments pour toute la durée prescrite par votre médecin.

La colite ulcéreuse est causée par le stress.

La colite ulcéreuse n’est pas causée par le stress. Toutefois, le stress peut aggraver la maladie. Trouver des façons de gérer votre stress et adopter un mode de vie équilibré peuvent vous aider.

Le régime alimentaire peut causer la CU.

La colite ulcéreuse n’est pas causée par le régime alimentaire, même si certains aliments peuvent déclencher une poussée. Tenez un journal alimentaire pour vous aider à repérer les aliments « déclencheurs », ainsi que ceux qui sont « sans danger » en cas de poussée de colite ulcéreuse.

Les poussées sont normales dans la vie d’une personne atteinte de colite ulcéreuse.

Les poussées de colite ulcéreuse ne sont pas « normales » si la maladie est bien maîtrisée. Si vous avez des poussées, vous devriez discuter avec votre médecin des façons d’obtenir une rémission de la colite ulcéreuse.

fermer

Préparez votre guide de discussion avec le médecin

Comme les symptômes de la CU peuvent varier d’une personne à l’autre, il est important que vous posiez les questions et discutiez des problèmes qui vous préoccupent particulièrement. Que vous veniez de recevoir un diagnostic de CU, que vous ayez des poussées, que vous soyez en rémission ou que vous agissiez comme aidant auprès d’une personne atteinte de CU, vos questions peuvent changer avec le temps, en fonction de votre parcours.

Utilisez ce guide interactif pour rédiger une liste des sujets à aborder et des questions à poser à votre prochain rendez-vous. C’est rapide et facile, et, grâce à cette liste, vous pourriez quitter le bureau du médecin en ayant obtenu des réponses.

CLIQUEZ ICI